RETOUR D'EXPERIENCE : le ski-club de Thollon

Bonjour Monsieur L'Hôte, vous êtes président du ski-club de Thollon les Mémises (Haute-Savoie) depuis 2 années, quels sont les projets et les objectifs du club ?

L'objectif principal de notre club est d'essayer de briller dans toutes les catégories, ou tout au moins de se battre avec nos armes pour décrocher des places honorables dans les différents niveaux de compétition. Depuis plusieurs années nous décrochons de belles places dans les petites catégories mais cela est beaucoup plus difficile pour les catégories U14-U16. C'est ce constat qui nous a amené à rechercher des solutions pour améliorer la préparation de nos athlètes avant saison.

Pour diverses raisons, la situation de nombreux club ne permet pas toujours de mettre en place une activité d'été pour les jeunes skieurs, quelle est la situation de votre ski club ?

Pour le ski-club de Thollon qui est une petite strucutre, l'organisation d'une activité de ski d'été est loin d'être facile ; nous n'avons pas d'entraineur permanent au club donc il nous est très compliqué de mettre en place des stages pendant cette période. De plus, le nombre limité d'athlètes candidats à ces stages dans un petit club tel que le nôtre peut rendre la tâche encore plus difficile. Il est en effet peu envisageable financièrement d'organiser des stages sans un effectif minimum.

Toutes ces activités hors saison d'hiver participent à la performance et à l'éducation sportive des futurs athlètes, quelle a été votre démarche auprès du CISM et quel protocole celui-ci a mis en place pour y répondre ?

Notre démarche a été très simple, partant de ce constat d'extrème difficulté à organiser des activités pré-hivernales, nous avons pris contact avec le CISM qui proposait une structure d'appui aux clubs en fournissant exactement les prestations que nous recherchions. Après plusieurs entrevues et entretiens téléphonique, le CISM nous a fait une proposition de préparation de ski automnale en respectant exactement nos exigences. Point très positif, le CISM au travers de son manager Christophe DEJOUY a souhaité s'imprégner de la politique sportive de notre club avant toute collaboration. Olivier REBERT le coach "compétition" du CISM est quant à lui rentré en contact avec notre entraineur afin de mieux connaitre nos athlètes et surtout pour décider avec lui des axes de travail.

Premier stage de ski en octobre à Tignes, puis un programme qui s'est étalé jusqu'à début décembre en tenant compte au maximum des rythmes scolaires des jeunes, comment se sont déroulés ces stages d'entrainements ?

Les stages de 3, 4, ou 5 jours ont été très intensifs. Une grosse journée de ski suivi d'un débriefing vidéo au chalet puis d'un entrainement physique d'environ 1h30. Ski foncier et éducatifs les premiers jours puis géant et slalom les stages suivants en fonction bien sûr de la météo. Un programme de 15 jours de ski condensé sur environ 1 mois et demi avec seulement 2 jours d'écoles manqués. Une mission rondement menée.

Un des objectifs du CISM est de se mettre au service des ski-clubs et des athlètes en répondant à des besoins bien spécifiques et en s'inscrivant dans le projet du club, est-ce que cette expérience a été positives pour vous et vos jeunes skieurs ?

Difficile de répondre autre chose qu'un grand oui. Le ski-club a trouvé en le CISM un partenaire idéal pour sa préparation d'automne. Grâce à se partenariat, nous avons réalisé notre projet de stages sur glacier. Nous sommes complétement satisfaits de la manière dont le CISM a conduit ce projet d'entrainement.
Tous nos coureurs gardent un excellent souvenir de ce programme, grâce au contenu proposé et aussi grâce aux très bonnes relations avec le coach du CISM.

Aujourd'hui la saison d'hiver touche à sa fin avec les finalités nationales dans les différentes catégories, était-ce une année à la hauteur de vos attentes pour Thollon ?

Oui les résultats sont à la hauteur de nos attentes. Tous nos coureurs se sont qualifiés pour le circuit coupe d'argent dés le début de saison. C'était un permier objetif cette saison sachant que 3 d'entre eux sont des 1ere année.
L'un d'entre eux remporte la finale des circuits de bronze Mont-Blanc U14 après un retour de blessure et 5 semaines sans ski.

Propos recueillis fin avril par Christophe